Petite histoire de nos unités de temps

-730

Début du calendrier Romain

Le calendrier étrusque (le kalendae qui donnera les calendes chez les Romains) est d'abord un calendrier lunaire. Comme beaucoup des informations qui nous sont parvenues sur leur civilisation, c'est par les inscriptions à destination rituelle que l'on a connaissance de leur calendrier.
L'année est de 304 jours, répartis en 38 « semaines » de huit jours (le neuvième est consacré au marché).
Selon certaines sources (Macrobe, Solin), cette année est divisée en dix mois : six de 31 jours, et quatre de 30 jours.
Pour d'autres, ces 10 mois sont 5 mois de 29 jours et 5 de 30 soit 295 jours, soit : Primus, Secundus, Tertius, ? December (10e mois). L'année qui commençait à l'équinoxe de printemps avec le mois de Primus se prolongeait jusqu'à la nouvelle lune d'équinoxe de printemps en ajoutant des jours sans nommer de mois.
La division du temps
la journée de midi à midi (a contrario de minuit à minuit des Babyloniens et des Romains, du coucher de soleil à l'autre des Grecs)
les semaines, de huit jours pleins et le jour du marché, le neuvième (les nundines romaines).
Des mois, sur le cycle lunaire, avec la césure de la pleine lune au milieu des itis ou itus (les ides que les Romains reprendront)
les années écoulées se manifestent par un clou planté dans le mur du temple de la déesse Nortia (repris par les Romains dans le temple du Jupiter Capitolin)
les siècles de durée variable (jusqu'à 119 et 123 ans, dépassant la durée maximale de la vie humaine), dont chaque passage est soumis aux prodiges (la nation étrusque devant durer dix siècles) (Censor).
La Tabula Capuana, calendrier religieux divisé en 10 mois.

Réalisation Webmaster : Olivier Greindl Contact