Petite histoire de nos unités de temps

-1280

cadran solaire

La description d'un cadran solaire a été découverte dans le cénotaphe de Séthi Ier à Abydos.
Ci-contre : Reconstitution de l'horloge solaire décrite à Abydos
Connu par les égyptiens sous le nom de Setjat, l'instrument consistait en une planche allongée placée à l'horizontale et d'une longueur de cinq paumes, dont l'une des extrémités était surmontée d'une pièce verticale. À cette dernière était attachée une tige de bois disposée perpendiculairement au porte-ombre. Quatre marques sur le cadran indiquaient les heures. En graduant arbitrairement la tablette à l'aide de trente unités égales, la première marque était située à douze unités de l'extrémité, la deuxième à vingt et une, la troisième à vingt-sept puis la quatrième à trente unités.
Pour indiquer les quatre premières heures, la tête devait être orientée vers l'est et la planche soigneusement nivelée à l'aide de fils à plomb accrochés à l'extrémité. Ces quatre heures passées, la tête était ensuite orientée vers l'ouest afin de mesurer les quatre heures suivantes. La mesure était donc limitée à ces huit heures. Le texte mentionne deux heures précédant la première mesure possible, c'est-à-dire les deux heures suivant le lever du soleil et les deux dernières heures précédant le coucher.

Réalisation Webmaster : Olivier Greindl Contact